Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
M'hamid Express

Rallye raid au Maroc Zagora M'Hamid du 22 au 27 janvier 2017

Le M'hamid Express rallye raid au Maroc vu par le 112

Publié le 23 Mars 2011 par GSO

Second épisode des aventures des concurrents du M'Hamid Express.

C'est au tour de l'équipage 112; Pascal Houy et Frédéric Michon à bord de leur Land Rover Defender 90 TD5.

Peu courant sur ce genre d'épreuve, ce land chassis court en a étonné plus d'un par sa vélocité et son agilité dans les dunes !!! C'est vrai qu'il est bien préparé, boitier électronique, gros intercooler, amortisseurs Proflex.... et son pilote connait bien le désert et le monde de la course, mais quand même.

 

Donc petit réumé de Pascal:

 

1ère étape

houy

9h12 départ vroum 1er 2eme 3 eme  la piste devient de plus en plus flou , faut-il déjà réduire la vitesse ? non ce sont seulement les lunettes qui bougent avec le casque, les verres progressifs c'est pas le top!!! j'enlève les lunettes, zut je ne vois plus les points sur le gps

9h40 c'est drôle le visage de mon copilote passe par différentes couleurs aussi improbable que celles d'un caméléon, la tuile il est malade et je ne vois pas bien le gps, on calme un peu le jeu histoire qu'il reprenne un teint normal

10h10 tout va bien la spéciale est superbe

10h44 plus que quelques kms pour boucler le 1 er tour et d'un coup plus d'accélérateur, le moteur marche seulement au ralenti, nouveau challenge que de franchir les dunettes sur le couple du ralenti

12h30 enfin l'arrivée et la voiture de Mohamed est juste derrière, peut être sauvé ! vite vite problème de pédale, impossible de réparer mais il en a une à Zagora, nouvelle spéciale non officielle Mhamid Zagora Mhamid en toy pour changer.

16h30 fin de la spéciale  Frederic a trouvé la panne une cosse de la gestion moteur s'est arrachée je rends la pédale à Mohamed,  super la voiture est prête pour demain.

19h03 apero

 

2 eme etape

9h17 départ vroum 1er 2eme 3 eme le début m'amuse beaucoup mais il faut gérer le pilotage et la navigation sans voir réellement le gps, Frederic se concentrant à ne pas être trop vite malade.

9h42 Frederic dépanne le bowler une bonne quinzaine de mn de perdu mais que ne ferait'on pas quand on aperçoit la belle anglaise  d'un ami arrêtée entre 2 dunes.

seguinj2

On repart et voilà déjà les dunes de chegaga, super on va s'amuser avec le def, festival de facilité il grimpe partout, quel pied!!!   on sort 4eme véhicule des dunes, la chance a tourné.

houyj2

11h22 la chance a tellement tourné qu'elle a du faire un tête à queue, un clonc-clonc insistant se fait entendre de plus en plus fort, arrêt, diagnostique rapide: coupelle d'amortisseur arrachée, Frederic enlève l'amortisseur et la coupelle coupable, c'est reparti mais on ne compte plus les voitures qui nous ont doublés ou qui nous doublent.

16h22 Frederic entame la séance soudure de coupelle avec des bouts de ferraille récupérés derrière le parking de l'hôtel

18h54 la voiture est de nouveau en pleine forme

19h07 apero

 

3 eme étape

9h11 départ vroum 1er 2eme 3 eme ce début de spéciale est super mais il faut gérer. la spéciale fait 300 km et c'est très roulant. on y va molo et ça paye car on termine sans ennuis mécaniques.

pascal j3

Sauf que il nous manque un CP, j'ai pourtant suivi le parcours du mieux que j'ai pu, les commissaires nous confirment que l'on est passé à 200 m et qu'ils nous ont fait des grands signes, ben oui ma petite dame c'est pas facile de piloter de naviguer de contrôler la couleur de Frederic et en plus de regarder le paysage sur les cotés.

16h32 déprime et soufflage du filtre à air

19h02 apero "in vino veritas" surtout avec du clairet de quinsac: on retire les branches de mes lunettes et fixons une boite à lunettes sur le cubby box comme ça chaque fois que j'aurais un doute je pourrai lâcher le volant d'une main, prendre mes binocles et voir ces maudits points sur le gps. ingénieux non!!!! le premier test s'averre positif sauf que les points sont doubles, c'est peut être à cause du clairet ......

 

4 eme étape

9h12 départ vroum 1er 2eme 3 eme c'est la spéciale que  j'attends, 40 km de dunes c'est pour nous. les binocles ça marche quoique un peu dangereux...

9h38 clonc-clonc, non pas aujourd'hui, les silent blocs d'amortisseur avant sont morts et les pas morts sont à l'hôtel, merde, tant on redemonte l'amortisseur c'est pas très utile dans les dunes.

pascal j4

10h23 chegaga on dégonfle et on s'envole (foi de defender) de dune en dune c'est super on s'amuse terriblement, surtout moi parce que Frederic est déjà tout vert, on saute la dernière dune avant le cp 2 accompagné à la réception d'un pas joli stuiiiiiing, c'est pas grave ça roule toujours. les commissaires me parle d'un def tuning saperlipopette l'avant gauche est affaissé on a perdu le ressort!!!!ça va être plus compliqué surtout que la tempête de sable commence à se lever et comble de malheur on ne retrouve même pas le ressort.

on repart tout doucement et franchissons les dernières avec beaucoup de doigté puisque pas un plantage malgré le petit handicap.

pour tout arranger la vitre de Frederic ne se relève plus et la tempête vient de son coté, un blouson pendu à l'arceau nous protégera un peu.

quel piètre spectacle ce pauvre def la roue avant gauche enfoncée dans l'aile la roue arrière droite pratiquement en l'air avec un rideau à la fenêtre pas du tout dans le ton de la carrosserie......

13h12 on téléphone à Mohamed

" as tu un ressort de land "

"oui"

"ou"

"à zagora mais tu l'auras quand tu arrives à l'hôtel"

 

4h plus tard on avait fait 80 km et le ressort nous attendait avec ses copains les silents blocs.

Frederic réunit tout ce petit monde et à 19h13 heure de l'apero le defender était à nouveau tout neuf .

 

5 eme étape

9h14 nouveauté départ à 2 voitures super on va pouvoir faire parler la poudre

départ vroum 1er 2eme 3 eme et le petit def enfume un toyota au départ en sautillant beaucoup de l'arrière il est vrai, mais ça devait être de bonheur...

hiuy pinaud

les dunettes: on se permet de passer quelques concurrents (ce def est génial) malgré un turbo qui donne quelques signes de faiblesse transitoire

arrivée du premier tour frederic replace un tuyau de turbo et malheureusement il nous faut  15 mn pour fermer le capot moteur et tous les concurrents jusqu'au dernier de nous saluer au passage. on repart un peu démotivé  en ayant une pensée pour Allah  n'y a t'il pas un truc ici comme chez les chrétiens ou les derniers seront les premiers....

la 2eme et 3 eme boucle se feront sans encombre.

bravo Frederic pour avoir supporter ton calvaire quotidien sans rien dire mais on a quand même terminé le 2eme Mhamid express......

et bravo à Benoît, Lawrence et tout l'équipe de nous avoir préparé un parcours de première dans une aussi belle salle de jeu.....

18h55 apero offert par l'orga et belle remise de prix à Dar Azawad

salut à l'année prochaine

 

Si vous avez suivi les aventures sur le blog de toutes les spéciales alors vous voyez qu'on ne vous avez pas menti, c'est Pascal dans le désert et ses amortisseurs!!!

 

N'oublions pas son copi, Frédéric qui nous a lui aussi livré ses impressions:

"Impressions sur le M'HAMID 2011
MICHON frédéric
Sounenir inoubliable.Quel bonheur d'avoir pu prendre part à cet évènement automobile au parfum de Dakar d'il y a 25 ans,d'avoir pu tracer à grande vitesse (très!)le plateau du lac iriki et d'avoir pu sillonner (avec le talent de pilotage de Pascal)au sommet des dunes de Chegaga. Même si j'ai dû tout au long de la course " serrer les fesses et fermer les yeux", un très grand merci à benoît, à Lauwrence et à toute l'orga de faire vivre ces très grands moments de passion partagée."

 

Comme le dit le dicton, c'est en forgeant que l'on devient forgeron, et donc je lance un nouvel appel aux autres participants pour nous envoyer "leur course", je sais qu'il y en a qui ont déjà tout préparé.... pensez à vos sponsors...

 et au mois de juin sur le M'Hamid Extrem

www.mhamidextrem.over-blog.com

Commenter cet article